Et vous, comment activez-vous votre papillon?

Que se cache-t-il derrière le papillon du logo du Hub des possibles ? Pourquoi a-t-il été choisi ? Nous vous contons les raisons de ce choix à la manière d’Edmond Rostand...

Bien sûr, le symbole était facile : utiliser le papillon pour mettre en lumière la beauté de la transformation intérieure. Pourtant, le papillon était en concurrence avec beaucoup d’autres animaux pour le choix du logo : écureuil, aigle, chamois, … Quand nous avons étudié de plus près ce petit phénomène voletant, nous avons découvert des faits et métaphores incroyables ! 

La classique !

Evidemment, le papillon symbolise le changement. Seulement, savez-vous à quel point ce changement est profond ?

A l’intérieur de la chrysalide se produit une mutation fascinante. A part certaines cellules musculaires de la chenille, toutes les autres sont détruites. C’est de ce « bouillon liquide » que va émerger le papillon, créé à partir de cellules souches qui existaient déjà dans l’œuf. 

Cet exemple, courant dans la nature, de transformation profonde nous montre à quel point il est important de lâcher, de passer par une étape dans laquelle plus grand chose n’est « solide », de faire confiance au processus et surtout, de nourrir « les cellules souches » !

Ces cellules souches sont comme les signaux faibles d’un futur émergent positif, que le Hub des possibles entend mettre en lumière dans son podcast et certains de ses ateliers.

La célèbre !

Nous connaissons le célèbre Effet papillon : des variations quasi anodines, comme le battement d’ailes d’un papillon, peuvent générer petit à petit d’énormes changements. Cet effet fait écho à l’incertitude et la complexité de notre monde actuel. Il rappelle le caractère imprédictible de l’effet de nos actions. Et si nos choix, nos contributions, nos initiatives individuelles et collectives produisaient inéluctablement un changement de conscience, un cercle vertueux pour la vie sur terre ? A chaque fois que nous sommes tentés de nous dire « cela ne sert à rien que j’agisse différemment, les autres font bien pire », imaginons notre action comme le petit souffle d’air déplacé par le papillon et visualisons comme cela peut influer sur un futur possible J

L’impressionnante !

Le papillon belle-dame peut migrer depuis l’Europe jusqu’en Afrique en une seule génération. Ce petit être de 5 cm d’envergure va traverser la mer méditerranée, voler au-dessus du Sahara et des montagnes sur plus de 4000 km ! Quelle source d’inspiration. Il nous rappelle certaines attitudes clés, posées dans le cadre international des Objectifs de Développement Intérieur : humilité, persévérance et courage. Nous pourrions aussi ajouter « humour » car ce petit papillon démontre qu’il ne faut pas se fier aux apparences !

L’inattendue !

Avez-vous déjà observé le vol d’un papillon filmé au ralenti ?

Les techniques scientifiques actuelles nous offrent une vision spectaculaire du vol de certains papillons comme le splendide papillon morpho bleu des forêts tropicales. Nous découvrons son corps qui se balance avec majesté tout en faisant osciller ses ailes avec une élégance hypnotisante (cf. vidéo ci-dessous). Cette autre façon de voler commence à inspirer des drones du futur. Le biomimétisme, que nous permet le papillon, ne s’arrête pas là : plusieurs innovations technologiques sont en train d’apparaître comme des nouvelles techniques photovoltaïques. Le papillon nommé Pierride du chou semble être un expert de la captation optimale d’énergie solaire avec ses ailes ouvertes en V. En fait, nous avons sous les yeux des êtres qui évoluent sur Terre depuis des millions d’années et qui peuvent nous apprendre bien des choses si nous changeons de regard. A cet égard, les papillons représente bien deux des valeurs du Hub des possibles : « un système vivant pour rester agile » et le professionnalisme.

La poète !

Nous pouvons aussi lâcher la vision scientifique du papillon et simplement l’admirer, quand il vole d’une fleur à l’autre, ses ailes chatoyantes sur le ciel bleu, butinant, fécondant inlassablement. Il tisse un réseau invisible au sein du monde végétal et participe à la grande reliance de la nature avec les autres insectes. Et que dire des papillons de nuit, beaucoup plus nombreux encore, qui s’orientent dans la pénombre à la lumière de la lune ? 

C’est une métaphore toute trouvée pour la 3ème valeur du Hub de possibles : le lien à soi, aux autres et au vivant.

Quid de la 4ème valeur ? Sortons, posons-nous pour admirer un petit papillon qui passe, respirons, et nous la ressentirons tout naturellement : c’est la joie.

Et vous ? Comment activez-vous votre papillon ?

Annick Wagner

Liens utiles :

Biomimetisme

https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/arthropodes/video-le-vol-d-un-papillon-analyse-dans-toute-son-elegance_103259

https://www.letemps.ch/sciences/posture-dun-papillon-vol

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/papillon-energie-solaire-sera-t-elle-plus-efficace-grace-papillon-59249/https://www.bioxegy.com/post/papillon-morpho-et-biomimétisme

La chrysalide

https://www.science-et-vie.com/article-magazine/comment-les-cellules-de-chenille-se-transforment-elles-en-cellules-de-papillon

https://www.science-et-vie.com/article-magazine/comment-les-cellules-de-chenille-se-transforment-elles-en-cellules-de-papillon

https://www.oiseaupapillonjardin.fr/2021/09/le-mystere-de-la-chrysalide.html

L’effet papillon

https://www.bbc.com/afrique/monde-59548552

Le papillon belle-dame

https://www.nationalgeographic.fr/animaux/ce-petit-papillon-peut-parcourir-plus-de-4-000-km-en-un-seul-vol-un-record

https://www.innerdevelopmentgoals.org/framework

Les dernières ressources

Blog

Le monde est le reflet de ce que nous croyons.

Aujourd’hui la majorité des histoires qui dessinent notre avenir sont soit dystopiques, soit empreintes de privations et d’austérité. Pourtant des dizaines d’autres histoires sont possibles. Il ne tient qu’à nous de les inventer. Et des centaines de personnes en Suisse s’engagent déjà aujourd’hui dans des projets qui définissent les contours d’une société durable, dans laquelle il fait bon vivre. Alors, si nous nous mettions toutes et tous à penser ces futurs possibles ?